Juin et les vertus d'une bonne hydratation

L’eau, à la source du mystère de la vie

Saviez-vous que l’eau est un élément absolument extraordinaire ?

En effet, cet élément incroyable possède des propriétés physiques et chimiques absolument uniques. L’eau, par exemple, est la seule substance qui se dilate quand elle refroidit (les autres se contractent), c'est par ailleurs la seule substance sur Terre qui peut se présenter sous les trois formes : solide, liquide et gazeuse. Elle est aussi seul gaz qui soit liquide à température ambiante sur la planète...

Et bien évidemment, sur Terre, l’eau soutient en grande partie le miracle de la vie : une méduse par exemple est faite de 99,9% d’eau ! Le corps humain, quant à lui, est composé de 65% d’eau, c’est donc notre principal constituant.

Ainsi, l’eau est absolument indispensable à notre vie ! Et pourtant, chez nous, alors qu’il n’y a plus qu’à ouvrir un robinet pour profiter de ce trésor, elle est devenue d’une triste banalité. Certaines personnes nous confient même parfois "ne pas aimer l’eau".

Malheureusement, si l’eau est à la source de la vie, la déshydratation, à l’inverse, est un facteur qui accélère le vieillissement, voire qui peut être le déclencheur de certaines maladies (constipation, infections urinaires, etc.).

D'ailleurs, ces dernières décennies, les recherches sur l’eau ont fait couler beaucoup d’encre… Il n’empêche qu’il en ressort quelques données importantes que nous avons à cœur de vous partager :

1 - La structure de l’eau influe grandement sur sa qualité

Une eau dont les molécules H2O se regroupent sous forme de trimères (groupement de 3 molécules) est une eau organique : c’est celle qui est issue de la vie, celle contenue dans les fruits et les légumes par exemple. Cette eau-là est particulièrement assimilable, et excellente pour la santé.

L’eau de structure quaternaire (groupement de 4 molécules H2O) se trouve dans les eaux de source. Elle est désaltérante, riche en oligo-éléments et anti-oxydants

Enfin, l’eau pentamère, c’est l’eau « basique » du robinet qui a longtemps stagné, a été ultra-filtrée et traitée au Chlorox. Ces molécules se sont amalgamées en groupements de 5 H2O. Cette eau est peu assimilable par le corps humain. C’est la raison pour laquelle on peut en boire 1 litre sans avoir la sensation d’étancher sa soif.

2- L’eau est une entité programmable

En effet, l’eau est un dipôle qui se programme, et qui peut donc véhiculer des informations à votre corps. Ainsi, une eau bien informée peu soigner, tandis qu’une eau malsaine peut avoir des effets délétères sur la santé. Alors, n’hésitez pas à la programmer (lui parler avec amour peu suffire à lui donner une information bénéfique pour vous).

Pour en savoir plus sur l'eau, écoutez le podcast de Patrick Martini !

En Juin, portez attention à votre eau  

Alors que l’été l’installe tranquillement tout au long de ce mois de juin, nous vous invitons donc à porter attention à l’eau que vous buvez.

Vous n’avez jamais soif ? Pensez que « la faim est souvent une soif qui s’ignore ». Une fringale cache parfois un besoin d’hydratation !

Et pour ceux qui n’aiment pas l’eau, pensez qu’elle est votre meilleur allié longévité. Une petite rééducation au bon goût de l’eau pourrait avoir des effets bénéfiques surprenants. Pour vous aider, au début, vous pouvez, l’aromatiser avec un hydrolat (1 cuillère à café pour 250ml). Choisissez un hydrolat par rapport à ses vertus. Ci-dessous vous trouverez quelques propositions, pour plus de choix, vous pouvez vous référer au site internet de Lofloral, spécialiste de l'hydrolat thérapie.

  • Cassis :  Efficace en cas de rhumatismes et de digestions lentes.
  • Lavande : Apaisant
  • Genévrier : Diurétique, anti-rhumatismal et détoxifiant
  • Menthe poivrée : Rafraichissant, digestif et tonique
  • Thym à linalol : anti-infectieux et tonifiant

Vous pouvez également aromatiser votre eau avec un bouchon de notre Z-Power, pour retrouver énergie et clarté mentale… et ça tombe bien, il est en promo ce mois de juin !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

decouvrir