fleurs de Bach, Etoile de Bethléem, élixirs floraux, élixirs de fleurs

Faire ses propres Fleurs de Bach? C’est facile!

Faire ses  propres Fleurs de Bach

De Patrick Martini

Fleurs de bach, élixirs floraux, élixirs de fleurs

Il faisait tellement beau ce week-end, il y avait un ciel d’un bleu incroyable et de magnifiques fleurs blanches dans un champ loin de tout pesticide. Il ne m’en faut pas plus pour décider de faire une Fleur de Bach fantastique, celle de l’Etoile de Bethléem.

Faire ses propres élixirs de fleurs est une procédure extrêmement simple. Cependant, pour obtenir un produit de qualité, un certain état d’esprit et une attention aux détails sont nécessaires.

Bien que les élixirs de fleurs n’exigent aucune compétence particulière pour les fabriquer, il faut absolument être prêt pour ce type de thérapie. Une compréhension et une conscience de nature intuitive sont absolument nécessaires. En parler est une chose mais l’expérimenter est vraiment ce qui va permettre de peaufiner notre ressenti, notre intuition. Je vous encourage donc à essayer, même dans un petit verre, de faire un élixir avec les Fleurs de Bach que vous allez trouvez au gré de vos balades.

 

Le matériel nécessaire :

– Un petit bol en verre (qui devrait être utilisé uniquement pour la fabrication d’essence si possible).

– Une eau d’une source fraîche, ou d’un ruisseau de montagne si possible ou acheter de l’eau de source dans une bouteille. Je ne conseille pas d’utiliser de l’eau du robinet de grande ville car la qualité ne serait pas optimale.

– Un ciseau

– Un entonnoir

– Une bouteille en verre foncé (125 ml est une bonne taille).

– Un alcool de grain biologique (au moins 40%, comme la vodka).

leurs de bach, élixirs floraux, élixirs de fleurs

Guide de fabrication :

Avant de choisir les fleurs, utilisez votre intuition pour savoir si vous avez ou non leur permission. N’hésitez pas à exprimer votre gratitude.
Les élixirs de fleurs sont fabriquées les jours ensoleillés, lorsque les rayons du soleil brillent à travers les fleurs et aident à transmettre le message à l’eau du bol. C’est ce qu’on appelle la solarisation.

Cherchez les fleurs en avançant face au soleil, ainsi votre ombre ne troublera pas l’énergie des fleurs.

  1. Remplissez le bol avec de l’eau de source et mettez-le au soleil, de préférence parmi les fleurs dont l’essence est faite.

C’est l’empreinte vibratoire des fleurs qui va être mémorisée par l’eau, et non l’empreinte vibratoire du créateur d’essence. Afin de mettre le moins possible de sa propre énergie dans l’essence, éloignez-vous consciemment de l’action. Par cela, je veux dire, lorsque vous collectionnez les fleurs, imaginez que vous n’êtes qu’un instrument, essayez de rester neutre.

  1. Coupez et laissez tomber doucement les fleurs sur la surface de l’eau. Ce n’est pas une infusion, ils n’ont donc pas besoin d’être immergés. Couvrir la surface de l’eau avec des fleurs.
  2. au soleil pendant au moins deux heures sans risque d’ombre sur le bol. Je laisse généralement les fleurs solariser pendant 4 heures.
  3. Retirez les fleurs du bol avec des feuilles ou des brindilles ou une passoire
  4. À l’aide de l’entonnoir en verre, verser l’eau dans la bouteille en verre jusqu’à ce qu’elle soit à moitié pleine. Remplissez ensuite de reste de la bouteille avec l’alcool.

Vous avez ainsi réalisé «l’essence mère» ou «teinture mère».

Vous pouvez utiliser votre teinture mère pure sur vous-même, pour l’expérimenter.

fleurs de Bach, Etoile de Bethléem, élixirs floraux, élixirs de fleurs

Généralement dans les bouteilles du commerce, vous avez sept gouttes de la teinture mère dans une bouteille (20 ml.), le reste étant de l’alcool.

 

Quel plaisir de réaliser ses propres élixirs, quelle connexion avec la Nature et quel ancrage important cela nous apporte !

Allez-y, tentez l’expérience !

Donnez votre avis